Biographie

Pat est né à Rouen le 5 novembre 1961.

Dès son plus jeune âge il découvre la musique à travers le chant et les nombreuses opérettes qu’il va voir au Théâtre Des Arts à chaque noël (une tradition familiale).

Plus tard il devient fan des Osmonds Brothers un groupe Américain qui lui fait découvrir le rock et le R&B, mais c’est à l’écoute du Machine Head de Deep Purple qu’il trouve sa voie: il sera guitariste de Hard Rock !

Sa première guitare, il la trouve au pied du sapin, le choc est immédiat ! Commence alors le premier groupe de lycée, Sword, reprenant les tubes de Scorpions, Dire Straits, Bette Middler et quelques compos.

Délaissant les études littéraires au profit de celles des gammes, il traîne dans les magasins de musique de Rouen, c’est là que Dennis Blard et Remy Legendre le repère alors même qu’ils sont à la recherche d’un 2ème guitariste pour leur nouveau groupe Marienthal. Dès lors Pat ne veut plus qu’une chose faire de la musique sa vie !

Après avoir cherché un chanteur pendant un bon moment le groupe se résigne à se fournir à l’intérieur du line up, chacun fait un essai et Pat gagne le concours.

marienthal avec Pat O'May

Cette nouvelle casquette ne le séduit pas plus que ça mais petit à petit le chant devient indissociable de sa personnalité, à tel point qu’il n’envisage plus l’un sans l’autre. Parallèlement il donne des cours de guitares et en prend lui même avec le meilleur professeur de guitare de la planète: Patrick Duplan qui lui fait travailler la musique classique, le blues et la bossa nova une découverte pour lui : “Ce prof m’a fait gagner 10 ans !”. Dès lors il n’a de cesse d’ouvrir son horizon musical et commence à écouter Ange, Pink Floyd, Return to Forever, Jeff Beck, Alan Stivell, les punks etc…

marienthal-pat-o-may

Après plusieurs changements de line up le groupe se stabilise autour de: Gilles Marc (basse) Ludwig Leroy (batterie) Gilles Bloquel (guitare) et Pat (guitare/chant) le groupe commence à avoir un succès grandissant et devient rapidement un groupe important de la scène Hard rock Rouennaise ils enregistrent leur premier 45T et enchaînent avec un 33T “Prohibition” puis une compilation “Rock à Rouen” dès lors le groupe atteint une reconnaissance hexagonale et part en tournée dans la France entière, l’Angleterre et l’Algérie, ils ouvrent aussi régulièrement pour Girlschool, Alvin Lee et Chariot. S’en suit l’écriture d’un nouvel album qui ne verra jamais le jour dû aux conflits avec leur manager, le groupe split en 1986.

Très atteint par ce revers, Pat part en tournée avec un nouveau groupe Road 66, écumant les bars de France et de Navarre. Plus le groupe joue plus il sombre dans les excès, c’est pendant une tournée qui les emmènent à Belfort que Pat, ne voyant pas d’issue, décide d’arrêter la descente aux enfers. Il pose sa guitare à Belfort ou il rencontrera le groupe Ange, le batteur Pierre Hartmann et le bassiste Alain De Bernardi avec qui il remonte Road 66 #2 ils tourneront dans l’Est de la France et l’Allemagne.

C’est suite à une tournée et la rencontre de l’âme soeur qu’il décidera de changer de port d’attache pour venir s’installer en Bretagne en 1989. Ayant gardé de nombreuses attaches avec Belfort il écrit la musique de deux spectacles de son ami metteur en scène François Jacob : “ La Mort De Marat” de Peter Weiss et “ La Terre” de Zola ». Arrivé en Bretagne il monte Road 66 #3 avec Stéphane De Vito (basse) et Ginger (batterie) ils partent en tournée et sortent une K7 “Immediate Heat”. Parallèlement il travaille en studio et en sonorisation avec son ami Bruno Le Pennec cette expérience lui permet de s’intéresser au son et de sonoriser une quantité hallucinante de Fest noz, mais Pat se sent de plus en plus à l’étroit dans la formule groupe et prend le chemin d’une carrière solo pour pouvoir s’exprimer en toute liberté.

1993 : Écriture et tournée de son premier album solo «BOB UP».

1995 : L’année des rencontres fructueuses ! Pat est convié à venir enseigner à «Cannes Passion Musique» aux côtés de UZEB, Birelli LAGRENE, Dennis CHAMBERS.

Il se distinguera auprès de Stuart HAMM, Jonathan MOVER & Rudy ROBERTS la section rythmique de Joe SATRIANI lors du concert de clôture. « WMD » décide de distribuer le premier album de Pat, celui-ci est unanimement salué par la presse nationale.

1996 : Cette année est consacrée à l’écriture du second opus «Kids & The War». Le distributeur français de guitares GODIN le choisit comme démonstrateur. Il va sillonner l’hexagone.

1998 : Le fabricant canadien des guitares GODIN offre à Pat le premier prototype de sa nouvelle guitare: “Radiator”.

1999 : Sa rencontre avec Le label breton Coop Breizh donne naissance à son troisième album «Breizh-Amerika» dans lequel il affine sa conception de la fusion des énergies du rock et de la musique traditionnelle, avec la participation du Bagad de Lokoal Mendon, du cercle celtique de Spézet et des chanteurs les frères QUERE, la production artistique de l’album est confiée au guitariste new-yorkais Ron THAL (Guns & Roses). Le disque est enregistré en Bretagne et mixé à New York.

2000/2001 : Après avoir enchaîné les concerts de la tournée jusqu’en septembre à Karlsruhe, il se consacre maintenant à un projet de disque acoustique.

2002 : Il produit le disque «souffle pour la vie» dont les bénéfices sont reversé au profit de la recherche contre la Mucoviscidose.

De nombreux artistes bretons dont Gilles Servat, Dan Ar Braz ou encore Annie Ebrel vont participer à l’opération. A noter un nouvel endorsement avec les amplis « Rocktron » et « AER ».

2003: Une création à l’initiative de Daliel Thénadet et la salle Glenmor de Carhaix permet à Gilles Servat et Pat O’May de partager leurs univers dans un spectacle qui rassemble leur répertoires respectifs, cette création sera reprise plusieurs fois dans divers festivals. Pat entame la tournée de son nouvel album «ANAKOUSTICK» accompagné du pianiste Philippe Turbin.

2004 : Pat commence l’écriture de son prochain album, produit plusieurs groupes Bretons et est invité par Gilles Servat sur plusieurs festivals (Lorient etc.). Parallèlement il continue la tournée d’Anacoustik, construit sa maison et multiplie les rencontres avec des guitaristes tels que Jeff Beck, Joe Satriani , Van Wilks ou encore Steve Vai.

2005: Gilles Servat invite Pat sur son nouvel album et le convie à le rejoindre pour ses concerts de la St Patrick à Bercy où il lui confie la direction artistique du final avec les 200 musiciens du festival. Dans la foulée Pat est invité à rejoindre Celtica au stade Labeaujoire de Nantes pour rejouer le final, mais cette fois ci en compagnie d’Alan Stivell, Denez Prigent, et tous les musiciens du festival.

Pat rencontre le réalisateur Yannick Charles et commence l’écriture de la musique de la série «Les Côtes d’Europe vues du ciel » produite par Gédéon programmes et France 3 diffusés sur Thalassa et France 5 (30 sujets de 6 mn, 10 de 26 mn et 10 DVD) à partir de janvier 2006 et dans le monde entier (Canada, Australie et l’Europe entière) en 2007. Alan Stivell le contacte pour enregistrer sur son nouvel album.

2006: Pat fini l’écriture de la série (plus de 100 titres en un an) et enregistre son 5 ème album dont la sortie est prévue pour 2007. Le disque «Bretagne fête la St Patrick à Bercy» sort en mars où il interprète une reprise du célèbre «Mull of kintyre» des Wings, il Joue aussi les guests sur le «Flash-Back Tour» de Johnny Halliday avec Antony Chaplain.

2007 : Les DVD de la série des « Côtes d’Europe vues du ciel » sortent en Mars. Pat signe son nouvel opus chez Milan Music/ULM/Universal pour la France et Milan Music/Warner pour l’international. L’album sort le 8 juillet lors du « Festival des Terre neuvas » à Bobital devant 45 000 personnes, qui donne à Pat une carte blanche pour fêter les 10 ans du festival ainsi que la sortie de son nouvel album, pour l’occasion Pat, accompagné de ses 5 musiciens, sera rejoint par La Krevrenn Brest Sant Mark, Alan Stivell, Gilles Servat et Anthony Chaplain pour des duos.

2008: Pat part en tournée en France et en Europe pour faire la promotion de son nouvel opus « Oméga ». Il fera quelques démos pour présenter son modèle de guitare signature chez Godin. D’autre part il vient d’être contacté par Alan Simon pour participer à son opéra-rock « Anne de Bretagne » en compagnie de Barclay James Harvest, Christian & Tristan Decamps, Nilda Fernandez, Fairport Convention, Didier Squiban, Cécile Corbell, Tri Yann, Jean-claude Dreyfus, le Chœur de l’Opéra de Genes

2009: Pat a dores et déjà commencé l’écriture de son prochain album et sera en concert toute cette année avec son groupe, et l’opéra-rock « Anne de Bretagne » dont la première aura lieu au Château des ducs à Nantes . Le Bagad Ronsen Mor de Locoal mendon le convie à fêter les 40 ans du bagad aux côtés de Gilles Servat, Louise Ebrel, Dom Duff, Pascal Lamour … autour du spectacle Kejaj (l’album sort en septembre) puis en juillet il rejoindra Johnny Logan, Alan Parson, Martin Barre (Jethro Tull), Fairport Convention, Jackie Mc Shee, John Helliwell (Supertramp) autour d’Alan Simon pour Excalibur – The Celtic Rock Opera à Kaltenberg en Allemagne. Parallèlement Pat se retrouve sur une autre création avec un autre Bagad, celui de Guingamp et continue d’écrire pour la télévision et finir l’année par une tournée en Suisse.

2010 : Cette année commencera fort par la colossale tournée d’Excalibur – The Celtic Rock Opera, 21 dates en Allemagne et en Suisse, et la sortie du DVD enregistré à Kaltenberg. Pat va enchainer par un nouvel album enregistré en public le 27 Février à l’espace Bleu Pluriel de Trégueux pas moins de 10 morceaux inédits dont le titre provisoire est « Pat O’May & the Ethno-metal Adventures Band ». Pat travaillera pour la première fois avec une section de cuivres. En mars il retrouvera la scène de Bercy avec le spectacle Kéjaj, pour la Saint Patrick avant d’enregistrer Excalibur III . Le 17 mars est prévue la sortie du DVD d’Anne de Bretagne enregistré à Nantes.

2011: Une année bien chargée entre ses propres dates de concert et ses diverses participations (Excalibur, St Patrick, un tribute to Gary Moore, des concerts de soutien aux otages ou au Japon, sa participation avec son batteur Fred Moreau au bagad Breizharock,une date avec Nono Norbert Krief en guest) et à venir une date avec Didier Squiban et une tournée « Martin Barre / Pat O’May The Meeting Tour » en octobre avec le talentueux guitariste de Jethro Tull tout en continuant à écrire en parallèle pour Thalassa. Une année de changements aussi, car Pat a signé avec les guitares LAG et travail dors et déjà à l’élaboration d’un modèle Pat O’May ! Sa nouvelle collaboration avec le tourneur MUSIC FOR EVER va l’emmener en tournée avec Uli Jon Roth en Mars prochain.

2012 : Pat est l’un des invités aux cotés de Dan Ar Braz et Nolwen Leroy lors du concert anniversaire d’Alan Stivell à l’Olympia ! En Mars il part en tournée avec son groupe en France et en Suisse pour un plateau de guitaristes regroupant  Uli Jon Roth (ex Scorpions) et Pat Mc Manus puis continue une tournée Anne de Bretagne avant de rejoindre le nouveau groupe de son ami Martin Barre pour une première tournée en Angleterre avec Frank Mead (Gary Moore, Bill Wyman) Jonathan Noyce (Gary Moore, Archive) etc … un début d’année bien chargé avant de repartir en Allemagne puis arriver le 2 juillet au Zenith de Nancy avec Scorpions et le 14 juillet à Brocéliande pour l’enregistrement du DVD de l’opéra rock d’Alan Simon Excalibur III. Il décide d’écrire et de produire son nouvel album Celtic Wings en un temps record puisqu’il en commence l’écriture en juin pour une sortie nationale en Novembre ! Il contacte plusieurs amis pour venir faire des duos sur l’album, Moya Brennan (Clannad), Alan Stivell avec qui il co-écrit un duo, Martin Barre, Jonathan NoyceJames Wood et Christophe Peloil. L’album est enregistré en Bretagne, Angleterre et Irlande, mixé en Bretagne et masterisé à Abbey Road à Londres !

2013 : à venir

2014 : à venir